Rechercher

Emotions et sensations verticales !

Dernière mise à jour : 4 déc. 2020



Aux anges ! après avoir enchaîné du 8a en falaise :D

Je pourrai vous parler de la beauté du caillou, des gestes, de l’esthétisme de la voie, des sensations, des émotions, du mental, mais mes mots me semblent plats et approximatifs face à l’intensité des instants vécus !

L'escalade c'est un peu comme une partition de piano, ça se joue avec des enchaînements d'accords ; alliant complexité de rythme, difficulté de lisibilité à la première lecture et la difficulté de saisie de la structure musicale du morceau ou de la voie.


Ces activités se suffisent "à elle-même" ; ça se vit avec ses sens ! c’est le langage du corps qui s’exprime.

La gestuelle, le positionnement qui s’affine et s’affûte. Le temps s’arrête, en silence, c’est l’expérience sensorielle, dans un corps à corps avec le rocher ; seul compte les mouvements, les préhensions, l'équilibre, le souffle, la prise suivante ! Une concentration où tête et corps sont en osmose et ne font qu'un.


Je vais vous raconter pourquoi je me suis retrouvée dans cette voie ;)


Jusque-là je n’avais jamais vraiment pris le temps de travailler une voie, hormis quelques fois si celle-ci me plaisait vraiment et que je ne l’avais pas enchaîné ! préférant la variété, la diversité, les grandes voies, les voies montagne.

Et puis, en partant en expé une fois où plusieurs par an, le niveau retombe après chaque trip et il faut du temps pour revenir dans les starting blocks !

Et enfin une petite barrière psycho un peu comme un 8000 ;) Une inconnue qui questionne, un doux rêve dans ma tête, mais classé compliqué et toujours repoussé !


Bref, cette année, je suis dans un tempo différent et volontaire. Une sorte de RDV avec moi-même ;)

Le cours de la vie me fait prendre cette direction. Je prends conscience au fil du temps, de tous les petits détails m’amenant à cette voie ; de paires de chaussons offertes en test à un enchaînement de rencontres, d'amis, de personnes que j’avais perdu de vu depuis un moment, de voyages, de blablabla, de circonstances et tout un tas de petites choses qui m’ont conduit précisément sur ce secteur et cette voie ! J’ose les premiers mouvements de cette voie, par curiosité ! je sens de suite une possibilité de la travailler. Je suis ultra motivée et veux y retourner !

Je replonge 12 ans en arrière, ou j’avais eu le même feeling sur un 7c+, enchaîné en quelques essaies. Puis le cours de la vie m'avait ensuite éloigné de ces projets et poussé vers d'autres. Nostalgie d’un doux rêve inachevé, ce nouveau projet de 8a (qui ne faisait pourtant pas partis de mes objectifs 2020) est porté par cet élan.

Cette recherche de dépassement m'invite à plus de créativité dans la gestuelle, et pour résoudre cette nouvelle énigme minérale je reprends des placements plus typé bloc en salle!


Inconnu, écoute du mouvement de la vie, doux rêve resté dans un coin de ma tête. Il n'en faut pas plus pour me donner l’élan nécessaire ! Quittant en quelques sorte la berge du connu pour plonger dans la rivière de l'inconnu en me laissant aller au gré du courant !


J’enchaîne cette voie. Cette première voie en a appelé d'autres depuis, un peu comme un 8000 ;) Chaque voies à vraiment un langage différent !

J'ai j’adoré cette sensation. A la fois interrogative et exaltante ! L’impression de ne pas être à la hauteur et d’oser pourtant franchir le pas. Simplement pour le plaisir de la faire et d’essayer de progresser malgré les doutes et les difficultés.


A cette expérience sensorielle, s’ajoute une nouvelle prise de conscience : et si la véritable aventure, c'était de rester à l’écoute et ouverte à ce que m’offre la vie ? Prendre le temps de voir et apprécier ces indices. Me laisser porter par le flux de la rivière en faisant confiance ;) A cultiver un coeur aventureux plutôt que les objectifs de mon mental ! à l’écoute des indices de la vie...